GIPA 2013, 2014 et 2015

Contrairement à son appellation, la Garantie Individuelle de Pouvoir d’Achat (GIPA) n’est pas une garantie de pouvoir d’achat. Il s’agit d’une simple indemnité prétendant compenser la perte de pouvoir d’achet consécutive à une évolution du point d’indice inférieure à l’inflation. En effet, cette mesure ne prend pas en compte le régime indemnitaire. Cette indemnité n’a pas d’effet pour sur les années ultérieures et elle est calculée sur une inflation moyenne des quatre années de référence.

Cette indemnité n’est pas prise en compte pour le calcul de la pension alors qu’elle résulte du traitement indiciaire. Cette GIPA subit le prélèvement d’une cotisation pour le régime additionnel de la Fonction publique (RAFP). Solidaires est opposé à ce régime, car c’est un fond de pension basé sur l’acquisition de valeurs mobilières avec tous les risques liés à un portefeuille de titres. Cette « vente « de la GIPA en points de rente est un dévoiement de la pension de fonctionnaire.

Au titre de 2012, 2013 et 2014, la GIPA est versée aux fonctionnaires détenant un grade dont l’indice sommital est inférieur ou égal à la hors échelle B et ayant été rémunéré sur un emploi public pendant ayant moins trois ans sur la période de référence de quatre ans prise en considération.

Pour bénéficier de la GIPA, les agents contractuels doivent être rémunérés sur la base d’un indice égal ou inférieur à la hors échelle B et avoir été employés de manière continue sur la période de référence de quatre ans prise en considération, par le même employeur public.

Les bénéficiaires de la GIPA doivent avoir conservé le même statut aux deux bornes extrêmes de la période de référence. Ne sont pas soumis à cette obligation les contractuels recrutés au titre des emplois réservés ou dans le cadre du PACTE et titularisés au cours de la période référence.

Estimation GIPA 2015 version Excel de la calculette

Si la différence est positive, cela veut dire que l’augmentation de la valeur du point d’indice et l’évolution de la carrière de l’agent (avancement d’échelon ou de grade, révision de la grille indiciaire) n’ont pas compensé l’évolution du coût de la vie.

Si elle est négative cela veut dire que le gouvernement estime que ces mêmes éléments ont compensé l’augmentation du coût de la vie. L’évolution de la carrière (GVT) venant alors en grande partie compenser cette augmentation.


 Le montant de la GIPA 2012 est déterminé en comparant le traitement indiciaire brut au 31 décembre 2007, augmenté d’une évolution du coût de la vie fixée à 5,9% au traitement indiciaire brut au 31 décembre 2011.

Au titre de la GIPA 2013, la période de référence est fixée du 31 décembre 2008 au 31 décembre 2012.

Au titre de la GIPA 2014, la période de référence est fixée du 31 décembre 2009 au 31 décembre 2013.

La GIPA peut être attribuée à tous les agents dont la progression indiciaire sur la période de référence est inférieure à 15 points d’indice majoré (figurant sur la fiche de paye). Le versement de la GIPA s’effectue en novembre.