Revue de Presse du premier mai 2012

Contre la pénibilité au travail

Les syndicats appellent à manifester les 28 avril et 1er mai.

La CGT, la CFDT, la FSU, Solidaires et l’UNSA, rassemblés en intersyndicale, appellent à une journée de mobilisation le 28 avril, à l’occasion de la journée mondiale de l’Organisation internationale du travail (OIT) pour la sécurité et la santé au travail. Un rassemblement est prévu à midi devant le complexe de la République, à Pau.

Le but est de se battre pour la reconnaissance de la pénibilité au travail. « La question est en débat depuis la loi Fillon sur les retraites en 2003. Depuis, nous n’avons pas vraiment eu de réponse », déplore Jean-Michel Cazalet, de la CGT.

Par ailleurs, les syndicats appellent à manifester le 1er mai, pour une « journée de solidarité internationale du monde du travail ». Le rendez-vous est placé à 11 heures devant le complexe de la République.

Les syndicats veulent notamment signifier leur soutien aux révolutions arabes et faire du 1er mai une « journée de solidarité européenne » en dénonçant « les politiques d’austérité imposées par les États membres de l’Union ». La mobilisation sera sur les thèmes de l’emploi, des conditions de travail, des salaires et des retraites.

Solidaires appelle tout spécialement les jeunes à manifester. Selon son secrétaire départemental, Morad Tahraoui, « l’intolérance est à son plus haut niveau depuis la Seconde Guerre mondiale ».

Lundi 25 avril 2011 à 06h00

Par Magali Fichter